Accueil

Apporter des soins en Afrique, c’est bien. Échanger ses expériences médicales et aider à former les équipes sur place, c’est mieux.


APSA
(Aménagement de la Promotion de la Santé en Afrique) est une association à but non lucratif. Elle a été créée en 2009 par le Dr Gilles de Tovar, ex-responsable d’unité  de l’hôpital Foch de Suresnes.

L’objectif initial d’APSA est la formation et l’envoi de matériels et d’équipements médicaux en Afrique. Un partenariat a notamment été mis en oeuvre avec l’Hôpital Foch de Suresnes et l’Hôpital National de Zinder au Niger, puis avec l’Hôpital Foch et l’Hôpital National de Niamey.

Depuis 2013, l’association oeuvre aussi activement à la création d’une unité Pilote d’Oncologie Pédiatrique à l’Hôpital National de Niamey, avec la mise en place d’une structure d’accueil et la formation du personnel soignant, médical et paramédical.

Pourquoi le Niger ? Ce pays d’Afrique de l’Ouest a une population de 19,9 millions d’habitants, dont près de 50% ont moins de 15 ans. Sur un million d’enfants de moins de 15 ans, l’incidence moyenne de survenue d’un cancer est de 110 à 130 nouveaux cas par an (source : OMS).

Afin d’y remédier et de mener à bien son action, l’APSA s’est rapprochée du GFAOP (Groupe Franco-Africain d’Oncologie Pédiatrique), organisme de référence en matière de prise en charge du cancer de l’enfant en Afrique francophone, et du CONIF (Conseil des Nigériens de France).


Dr Gilles Ravelo de Tovar : «L’idée n’est pas de se substituer aux équipes soignantes sur place, mais de mener une action pérenne de formation grâce à l’instauration d’échanges durables».